Réduire ses impôts

Impôts

Les produits défiscalisants

 

Réduire son imposition avec des produits défiscalisants

 

Afin d’aider au développement de certains secteurs via l’investissement privé, l’Etat a créé certaines niches fiscales permettant d’obtenir une réduction d’impôt sur le revenu ou d’impôt sur la fortune immobilière l’année dudit investissement.

Le FCPI

Un fonds commun de placement dans l’innovation est un organisme de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) agréé par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Ce fonds permet à des particuliers d’investir dans des PME innovantes et non-cotées.

Cet investissement vous permettra d’obtenir une réduction d’impôt sur le revenu de 25% des sommes investies dans la limite de 12 000 euros pour une personne seule et 24 000 euros pour un couple.

Le Fonds d’Investissement de Proximité (FIP)

Le fonds d’investissement de proximité (FIP) est un placement dont les fonds sont dédiés au financement des PME régionales et ouvrant droit à une réduction de l’impôt sur le revenu de 18% dans la limite des plafonds évoqués supra et sous réserve de conserver les parts de fonds durant 5 ans minimum sous certaines conditions.

De plus, les plus-values seront exonérées d’impôt sur le revenu en cas de conservation de 5 ans minimum mais elles seront soumises aux prélèvements sociaux au taux actuel de 17,2%.

A noter que l’enveloppe FIP est indépendante de celle des FCPI et est donc cumulable dans la limite du plafonnement des niches fiscales de 10 000 euros par an.

Les SOFICA

Les Sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel constituent des sociétés d’investissement donnant droit à une réduction d’impôt allant de 30 % à 36 % du montant des versements nets. Cette réduction peut atteindre 48 % si la société consacre au moins 10 % de ses investissements à la réalisation de séries ou à l’exportation des œuvres françaises à l’étranger.

Ces dernières bénéficient d’un plafonnement des niches fiscales de 18 000 euros.

Investissement direct dans des PME

Afin d’inciter les particuliers à investir dans ces dernières dont les besoins en fonds propres ont augmenté avec la crise sanitaire, l’Etat a prorogé le taux de réduction de 25% dans la limite de 50 000 euros d’investissements pour une participation en directe (100 000 euros pour un couple).

Votre Audit patrimonial Gratuit

Notre métier défendre vos intérêts